Les algues marines, un atout santé naturel

Consommer des algues alimentaires se révèle bénéfique autant pour être en bonne santé que pour garder la ligne.
Peu caloriques, les algues sont riches en acides aminés essentiels, en oligo-éléments et en vitamines.

 Principales caractéristiques nutritionnelles des algues

Les algues alimentaires fournissent un excellent apport en fibres végétales, tandis que leurs glucides sont en grande partie non assimilables par l’organisme humain.
D’une faible teneur en lipides, les algues sont peu caloriques.
Par ailleurs, les algues sont riches en protides et en acides aminés essentiels, ce qui en fait un bon substitut aux protéines animales. Et ce n’est pas tout, les algues ont bien plus encore à offrir à notre organisme !

 Une richesse exceptionnelle en sels minéraux et en oligo-éléments

Les sels minéraux et les oligo-éléments fournis par les algues représentent leur principal atout pour notre forme et notre santé.

Les algues sont, en particulier, riches en calcium, fer, iode et magnésium.

Calcium : les algues sont trois à cinq fois plus riches en calcium que le lait! C’est une propriété précieuse pour tous ceux qui n’aiment pas le lait, ne veulent pas en consommer ou sont obligés de limiter sa consommation.

Fer : les algues contiennent trois à quatre fois plus de fer que les épinards!
Iode : l’iode est indispensable au bon fonctionnement général de l’organisme et à celui de la thyroïde en particulier.
Magnésium : le magnésium est un antistress naturel.
Il aide aussi à lutter contre les infections et contre le vieillissement.

Vitamines et antioxydants

Les algues sont une source importante de vitamines A, B1, B2, B3, B6, B12, C, E et K. Consommer des algues régulièrement, en alternant les variétés disponibles sur le marché, c’est tirer profit d’un riche cocktail de vitamines particulièrement assimilables.

Comme les fruits et les légumes, les algues sont une source privilégiée d’antioxydants, qui ont la propriété de bloquer les radicaux libres et de s’opposer à l’oxydation des nos cellules : à travers ce mécanisme, les algues contribuent à freiner le vieillissement et même le développement de cellules cancéreuses.

Parmi les antioxydants présents dans les algues, certains – comme les caroténoïdes – se trouvent aussi dans les fruits et les légumes, tandis que la fucoxanthine n’existe que dans les algues (en particulier dans le wakamé et le kombu).

Consommer des algues nous reminéralisent, stimulent nos échanges métaboliques, renforcent nos défenses naturelles et nous aident à lutter contre le vieillissement et le cancer… de bonnes raisons pour apprendre à les aimer !

Les algues marines, un atout santé naturel .jpg

 Petit tour d’horizon des algues les plus répandues

Les plus courantes dans le commerce sont les cheveux de mer, la dulse, la mousse d’Irlande (ou carragheen), le haricot ou spaghetti de mer, la porphyre (Nori japonais), le wakame, l’hijiki, le varech.

Fucus
Le Fucus est une algue brune au thalle rubané et ramifié, on la connaît également sous le nom de varech vésiculeux. Elle se caractérise par de nombreux flotteurs appelés vésicules. Le fucus est très riche en oligo-éléments, vitamines et sels minéraux.
On reconnaît au Fucus des vertus d’activateur de la glande thyroïde et des échanges métaboliques. Il permet également la reminéralisation et aide au transit. Le Fucus est souvent recommandé aux personnes en excès de poids, ou souffrant d’insuffisance thyroïdienne, de lymphatisme, de retard de croissance, de constipation ou de chute des cheveux.
Il est aussi recommandé par voie externe (cataplasme) pour lutter contre cellulite. On trouve le fucus sous forme de poudre, de gélule ou de solution hydro-alcoolique.

Laitue marine
Cette algue de couleur vert vif a la particularité de ressembler à des feuilles de laitue, elle a d’ailleurs une saveur identique à la laitue. On peut cuire la laitue de mer ou la consommer crue.
Les fibres présentes dans la laitue marine sont un bon complément pour les personnes effectuant un régime. Les nombreux minéraux contenus dans la laitue marine aident aussi la femme à traverser la période de ménopause avec un soutien minéral particulièrement utile à cet âge.

Laminaires
Cette algue brune est l’une des plus grandes algues que l’on puisse trouver puisqu’elle peut atteindre jusqu’à 3 mètres de long.
Elle est très riche en iode, en vitamines, mais aussi en minéraux tels que le sodium, le magnésium, le fer et le potassium, mais également en protéines et en glucides. Les laminaires peuvent être utilisées dans in court bouillon ou dans la cuisson de vos viandes, ou encore dans vos papillotes.

La dulse
La dulse est une algue rouge. Riche en iode, vitamines A, B5, B6, B12, E, Zinc, fer, magnésium, potassium, elle a un taux de protéines égal à celui d’un œuf.
On lui trouve une saveur douce et corsée à la fois. Elle se consomme crue avec les salades et les crudités, agrémente les sauces, les potages et les vinaigrettes.

Le wakamé
Le wakamé est une algue brune cultivée sur les côtes de l’Atlantique. Le wakamé a une saveur très fine avec un goût d’huître. Blanchie et mixée avec vos légumes vous obtiendrez de délicieux potages. Elle aussi s’accommode parfaitement avec les salades et sa forme permet de l’utiliser comme papillote.
Le wakamé est très riche en calcium, vitamines du groupe B (dont vitamine B12), vitamine C, sodium, fer, potassium.

La nori
Riche en vitamine A, cette algue violette au parfum délicat est cultivée au Japon, et se vend principalement sous forme de feuilles pour enrouler les sushis.
Au Japon, on les fait aussi griller avant de les émietter dans les salades, les soupes, le pain, avec du tofu ou des légumes…

L’hijiki
Ces petites brindilles cylindriques brunes augmentent de cinq fois leur volume lorsqu’elles sont plongées dans l’eau.
Riche en fer, calcium et potassium, l’hijiki a un goût assez prononcé. Je vous conseille donc de la faire cuire au moins une vingtaine de minutes à la vapeur avant de les consommer.

La spiruline
Cette algue bleue-verte est probablement l’une des plus bénéfique à notre organisme. Les spirulines doivent leur nom à leur forme filamenteuse, en spirale. Leur longueur ne dépasse pas un demi-milimètre.
Cette algue a fait l’objet de nombreuses recherches et beaucoup de bienfaits lui ont été attribué.
Riche en acide gamma-linolénique (un acide gras aux propriétés anti-inflammatoires), mais aussi en bêta-carotène (un antioxydant), la spiruline donnerait de l’énergie, augmenterait l’endurance, améliorerait la résistance, revitaliserait les cheveux, la peau et les ongles… Elle serait également une aide non négligeable pendant la ménopause, la grossesse et les périodes de régime…

Plusieurs études montrent que la spiruline fait baisser le cholestérol, inhibe le développement de tumeurs, et renforce l’immunité.

En commerce, on peut trouver des algues fraîches, sèches (en feuilles, rubans, morceaux ou poudre), en saumure ou en conserve.
Les algues fraîches doivent être bien rincées afin de les dessaler et se conservent quelques jours au réfrigérateur.

 source: http://toujoursbienportant.blogspot.fr/

logo final slogan s

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s