Et après les fêtes? La monodiète!

Après les fêtes en réaction à ces journées d’abondance, on ressent souvent le besoin de se mettre à la diète.

C’est le moment de tester la monodiète de pommes!

Késako la monodiète?

La monodiète consiste à manger un seul aliment (en général un fruit, légume ou une céréale sans gluten comme le riz) à chaque repas pendant plusieurs jours à la suite.

L’idéal étant de ne pas dépasser 3 jours consécutifs ou de se contenter d’un seul repas de monodiète par jour pour ceux qui éprouvent des difficultés à adhérer à la monodiète stricte.

Inutile de faire du zèle. L’important est de se sentir bien dans sa monodiète, pas de s’épuiser. Vous pouvez commencer par des demi-journées (le soir, vous ne consommez que l’aliment choisi). Si vous ne vous sentez pas trop faible, vous pouvez modifier votre petit déjeuner. Conservez un repas de midi (raisonnablement) normal : salade de crudités ; poisson, œuf ou volaille ; légumes cuits et dessert au soja par exemple.

Une fois votre cure terminée, évitez pendant quelques jours de consommer de la viande, des céréales ou des légumineuses : plus difficiles à digérer, elles risquent d’entraîner des douleurs gastriques. Continuez à vous détendre. Faites des pauses relaxation/respiration, marchez, bref, mettez-vous au vert. Vous éprouverez alors un sentiment de bien-être global, de grande légèreté. Votre peau sera plus claire, votre sommeil plus profond, et vous résisterez mieux au stress. Au moindre sentiment de saturation, vous n’aurez qu’une envie : recommencer !

A quoi ça sert?

La monodiète permet de mettre notre système digestif au repos. En ne consommant qu’un seul aliment, on décharge l’organisme tout en alimentant les organes dépuratifs.

L’organisme profitera de ce moment pour éliminer les toxines et puisera les éléments manquants dans les réserves.

Notre organisme subit chaque jour un grand nombre d’agressions, certaines à son insu (Pollution, additifs alimentaires, etc.) et d’autres de manière plus consciente (Alcool, tabac, alimentation…). Il est capable d’en traiter une grande partie grâce aux cinq émonctoires que sont le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins. Mais ces véritables usines de retraitement et d’élimination des déchets peuvent être débordées devant un afflux massif et régulier de toxines. Il existe d’ailleurs de grandes inégalités entre les individus dans leur capacité d’élimination. Les excès de molécules toxiques sont susceptibles de venir se fixer un peu partout, jusqu’aux plus petits recoins du corps entraînant de multiples dysfonctionnement, parfois sourds et parfois plus violents.

C’est justement le rôle d’une monodiète qui pose les bases d’une détox efficace permettant également une perte de poids durable, un teint plus lumineux et une meilleure forme générale.

Pourquoi trois jours?

Les cellules de la flore intestinale ont une durée de vie relativement courte : 72 heures pour être précis. C’est pourquoi une monodiète de trois jours leur permet de se renouveler entièrement (sans être agressées). Elles vont se débarrasser de la plupart des molécules néfastes à leur bon fonctionnement.
Durant cette période, les autres organes ont eu tout le loisir d’effectuer les tâches qu’ils ne peuvent habituellement faire, car perpétuellement sollicités. Tout le système hépato-biliaire est ainsi soulagé et peut alors se permettre de traiter « les dossiers en retard ».

monodiète pomme

Pourquoi les pommes?

Elles permettent de faire le plein de minéraux, de vitamines et d’antioxydants. Elles nettoient l’organisme et favorisent l’élimination des déchets sans vous épuiser grâce à un apport maintenu en glucides.

Les pommes sont aussi très riches en fibres qui ont un effet de balai dans le tube digestif accélérant ainsi le transit et l’élimination des toxines.

Vous pouvez manger les pommes crues, cuites au four, en compote ou même sous forme de jus (sans sucre ajouté et fait maison de préférence). Il est indispensable que les pommes soient de qualité biologique, les pommes issues de l’agriculture conventionnelle subissent de multiples traitements aux pesticides et insecticides.

Vous pouvez en manger la quantité que vous voulez tout en étant à l’écoute de votre corps, du signal de satiété et en prenant soin de bien mastiquer.

Pensez également à bien vous hydrater pendant la cure, buvez suffisamment d’eau peu minéralisée et des infusions de thym par exemple.

Une cure bienfaitrice en général bien supportée, idéale pour commencer l’année du bon pied!

Diana Parisi Naturopathelogo final slogan s

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s